PROJECTS : Fiction




Mouvement Giratoire


Durée 13 minutes - Belgique 2005


« Mouvement Giratoire », c’est la personnification d’un vélo qui nous véhicule à travers la ville pour observer, écouter et relater le comportement des usagers de la voie publique.
Entre la densité du trafic des avenues et les aires de repos, le protagoniste peu ordinaire oscille entre la sensation de liberté et d’insécurité.
Sur un ton ludique et dans la style du road movie, ce court-métrage invite à parcourir un univers où la dimension du réel et poétique fusionnent. Il est aussi un témoin d'une certaine réalité urbaine : la difficulté de co-habitation des usagers de la voies publique.


Bousculé, secoué, cahoté sur le macadam, les zacs (zone avançee pour cyclistes) défilent… Sur l’extrême droite, je côtoie inlassablement : tantôt le trottoir, tantôt ces imposants cylindres ayant pour chacun revêtu leurs robes de caoutchouc noir aux imprimés radiaux et diagonaux.

Vapeur grisâtre, asphyxie matinale, je circule, j’accélère, je vire à droite et puis à gauche, je dépasse, me faufile à travers ces tôles métalliques qui ne m’identifient pas.

Collision, cacophonie de klaxons, vacarme des portières qui me barrent le chemin, métissage de langage, bruissement du vent traversant mes rayons, je tourne et tourne encore… Tout en pensant, je m’exprime et je réagis dans l’instant…



L’origine du scénario naquit au lendemain d’un terrible fait divers. Un conducteur de camion oublia l’existence des 2 roues non motorisées et percuta une jeune artiste : Réjane Hallet dont j’avais fait la connaissance quelques mois plus tôt. Fervente utilisatrice de ce moyen de locomotion, j’ai ressenti une grande suspension temporelle en réalisant que pour chacun, tout pouvait s’arrêter si rapidement.

Techniquement, c'est grâce à une caméra mini dv soudée à l’axe de la roue avant d’un vélo, que le point de vue unique "au ras du sol" renforce la personnification du protagoniste peu ordinaire.
Doté de plusieurs sens : la vue, l’ouïe et l’odorat, il possède aussi la faculté d’exprimer ses idées en recourant à la voix-off à la première personne.


CREDITS

Scénario, réalisation, montage et production par Charon RC

Assistante réalisation : Amandine Kech

Prise de son à la perche : Sandrine Droubaix

Assistante son : Ludivina Diaz

Musique aditionnelle : Cloé du Trèfle

Voix du vélo : Agathe Gizard

Montage son générique : Sandrine Droubaix

Figuration :
Louise Bossut
Maité D'Hoir
Manu de Castillon
Jacynthe Delahaye
Pascal Durant
Frédéric Fervaille
Marie Génicot
Geoffrey Hillaert
Serge Meyer
Manu Roisin
Benjamin Sornin
Grégoire Vigneron
Stéphanie Woolbeek

Remerciement :
Jean-Marc De Pelsemaeker, Laurence Dierickx,
Christian Mesnil, Carrosserie de la Glacière de Saint-Gilles